Test Withings Steel HR Sport

Après un bref passage dans l’univers de Nokia, la marque Withings est de retour et fait le plein de bonnes choses sous la forme de la montre hybride Withings Steel HR Sport.

Nokia avait renoncé à l’entreprise de technologie de la santé qu’elle avait acquise en 2016, la renvoyant dans les bras de son cofondateur Eric Carreel. Ce fut un retournement de situation rapide pour la startup française qui venait à peine de rebaptiser ses appareils du nom de Nokia.

Maintenant que la marque Withings a été rétablie, les choses reprennent leur cours normal, à commencer par son accessoire fétiche : la smartwatch Steel HR Sport. Cet appareil connecté est un membre reconnaissable de la même famille mais cette fois-ci il offre en plus un GPS connecté et le suivi VO2 Max pour la placer parmi les meilleures montres de running. Cependant, il lui manque la technologie ECG que l’on trouve sur l’ECG Withings Move et la nouvelle Withings ScanWatch.

Mais beaucoup de choses ont changé depuis la dernière apparition de Withings. Alors son nouvel accessoire de tracking sportif hybride est-il digne d’avoir sa place dans les hautes sphères ? Ou est-il en train de prendre du retard par rapport à ses concurrents directs chez Garmin ou Fitbit par exemple ? Découvrez notre test complet.

Design

test Withings Steel HR Sport

Le nom de la smartwatch peut-être imprimé sur le cadran mais pour autant, la Steel HR Sport est une montre Withings reconnaissable entre toutes. En fait, depuis l’Activite Pop en 2014, Withings fabrique les plus beaux accessoires connectés du marché. Cette fois, la montre au look horloger traditionnel n’est disponible qu’en une seule taille de 40 mm dans un boîtier en métal noir mat, coloris du cadran au choix blanc ou noir, mais elle est très similaire à la Nokia Steel HR. Nous avons testé la version noire, et comme la Steel HR avant elle, elle est assez polyvalente pour s’adapter à n’importe quelle tenue, que ce soit un costume, une tenue de gym ou un outfit plus casuel.

Bien que vous n’ayez qu’un seul choix au niveau de la taille, Cette montre est assez petite pour plaire à la fois aux hommes et aux femmes, surtout avec une épaisseur de 13 mm seulement. Le bracelet de sport en silicone de 20 mm est maintenant perforée, ce qui la rend agréable à porter et respirante pour la course à pied. Mais vous pouvez changer le silicone par un joli bracelet en cuir lorsqu’il est temps d’enfiler un beau costume de soirée. Si aucun des style de cette smartwatch Withings ne vous convient, utilisez simplement l’une de vos propres sangles de 40 mm.

Sur la façade de la montre hybride, on retrouve encore un petit écran OLED monochrome pour afficher vos widgets et un bouton sur le côté droit pour les faire défiler. Le sous-cadran du bas est également de retour, montrant votre progression vers l’objectif de votre journée.

Si vous ne pouvez pas vous imaginer ce que représente 49 grammes au poignet, eh bien c’est très léger et agréable. Withings a conçue l’une des montres connectées hybrides les plus légères et les plus confortables que nous ayons jamais portées.

Suivi sportif et fitness

 

La Steel HR Sport est encore plus intéressée à vous maintenir en forme. En effet, vous devrez vous lever du divan et atteindre les objectifs de marche en fonction de ce qu’affiche le podomètre mais cela signifie aussi que vous devrez suivre des sports individuels et examiner plus en profondeur votre condition physique.

L’une des nouvelles caractéristiques principales est une estimation de la VO2 Max qui vous donne un aperçu de la quantité d’oxygène que vous utilisez pendant l’exercice. C’est un élément que nous avons vu filtrer des montres de sport vers des articles plus courants. Sur la Steel HR Sport, vous verrez votre score de niveau de forme physique (un nombre entre 17 et 60) qui détermine la quantité d’oxygène transférée au sang pendant l’exercice. Plus le chiffre est élevé, mieux c’est.

Vous devrez vous entraîner pendant au moins 10 minutes pour une séance afin d’obtenir votre premier retour de la montre et il vous faudra quelques sessions de courses pour affiner un chiffre précis. Par contre, prenez ces chiffres comme des estimations plutôt que comme un évangile : la VO2 Max nécessite des conditions de laboratoire et toutes sortes d’appareils complexes pour obtenir des chiffres précis et vraiment fiables.

Withings Steel HR Sport GPS running

La montre hybride Steel HR Sport est également équipée d’un GPS qui vous permet de suivre votre itinéraire mais seulement lorsque votre téléphone est jumelé avec l’accessoire que vous portez à votre poignet. Fitbit fait de même avec ses appareils et bien que le GPS intégré soit plus souhaitable, il ne s’agit pas d’une montre de running construite pour une utilisation autonome. En effet, on ne retrouve pas de stockage pour de la musique, ni services de streaming musical, ni de système de paiements sans contact ou quoi que ce soit de semblable. Une fois que vous avez commencé une entrainement, vous pouvez voir votre rythme, votre distance et votre fréquence cardiaque sur la montre elle-même. Vous pourrez ensuite visualiser votre parcours dans l’application de l’appareil.

La montre et le téléphone s’entendent ici assez bien  commencez une séance d’entraînement à partir de la montre et tant que votre smartphone est à portée de Bluetooth, l’application Health Mate apparaîtra en affichant votre temps, la distance, votre rythme, votre fréquence cardiaque actuelle et votre zone de fréquence cardiaque. Ensuite, vous verrez votre rythme, votre altitude et votre gain d’altitude mais là encore, une grande partie de ces données est traitée par le mobile et non par la montre. Malheureusement, vous ne pouvez pas ajuster les zones de fréquence cardiaque. Tout amateur de course à pied et athlète sérieux ayant un œil sur le dernier modèle de Withings aura naturellement tendance à se diriger vers des montres running plus adaptées comme la Garmin Fenix 6, la Suunto 5 ou la Polar Ignite.

Quant à la précision, l’expérience a été aussi bonne, sinon meilleure que celle de la montre Nokia Steel HR. Withings a apporté des améliorations à ces capteurs au fil du temps. Et même avec un certain entraînement par intervalles, ces derniers ont réussi à rester en ligne. Cela dit, l’affichage en direct était définitivement à la traîne derrière la sangle de poitrine du Polar H10, bien que cela semble s’être corrigé dans les graphiques. Le résultat final était très proche des données récupérées : la Steel HR Sport peut suivre le mouvement sans problème.

La Withings Steel HR Sport peut également suivre la qualité de votre sommeil, en analysant vos différents stades : éveillé, sommeil léger et profond. La montre sportive en vous donne aussi un aperçu de la variation de votre rythme cardiaque au cours de la nuit. À moins que vous ne soyez quelqu’un qui déteste porter quelque chose au poignet pour aller au lit, le physique élancé et svelte de la Steel HR Sport la rend confortable à porter pour dormir. Il y a aussi une alarme de réveil, vous pouvez donc être réveillé par une légère vibration sur votre poignet et c’est plutôt agréable au fil du temps.

La précision est bonne mais pas au niveau de ce que fait Fitbit de nos jours avec ses montres connectées. Le suivi du sommeil léger et profond se fait par une combinaison de détection de mouvement et de fréquence cardiaque. Mais si vous n’êtes pas sûr de la quantité de chacun, vous pouvez approfondir les détails dans l’application. Vous obtenez également un Score de sommeil global, ce qui vous permet de savoir si vous récupérez mieux lors de vos nuits.

Withings Steel HR Sport qualité sommeil

En plus du sommeil et des séances d’entraînement, l’application Health Mate offre une variété de programmes, dont certains vous permettent de brancher d’autres appareils Withings tels que des balances pour suivre vos progrès de perte de poids.

Fonctionnalités smartwatch

 

Cette belle montre hybride circulaire peut également afficher des notifications qui s’étendent à toutes vos applications tierces. Les messages et autres notifications défilent dans la fenêtre de notification, précédés d’une petite vibration. La montre affiche également le contenu de la notification qui défilera sur l’écran.

Le problème ici est que le sous-cadran ne peut pas afficher beaucoup de texte à la fois. Donc, en fonction de la longueur du message que vous venez de recevoir, vous pourriez tenir votre poignet à hauteur des yeux pendant un certain temps pour tout lire. Les notifications disparaissent après quelques cycles à l’écran et elles ne s’empilent pas comme sur l’Apple Watch Series 4. Il faut vraiment les attraper au fur et à mesure qu’elles apparaissent ou simplement atteindre votre smartphone.

Mais plutôt que de simplement mettre en miroir toutes les notifications sur votre téléphone portable, l’application Health Mate vous permet de choisir les applications pour lesquelles vous voulez des alertes, toutes vos applications pouvant être prises en charge. Il y a des boutons séparés pour les messages, le calendrier et les alertes d’appels entrants et pour certain utilisateurs, ce sera amplement suffisant.

Autonomie

Withings affirme que vous pouvez vous profiter de 25 jours d’autonomie avec 20 jours d’utilisation supplémentaires si vous mettez la montre connectée en mode économie d’énergie. Et c’est bien le cas : après quelques séances d’entraînement pour un futur trail, la montre était toujours au-dessus de 90%. En presque trois semaines de test, je n’ai eu à la recharger qu’une seule fois car elle n’était pas complètement alimentée lorsque je l’ai mise en marche.

Quand vous regardez ce qu’il y a d’autre, Withings bat beaucoup de concurrents sur l’autonomie. Et pour beaucoup de sportifs, c’est un critère de la plus haute importance (avec raison). Avec les dernières montres Apple qui offre à une autonomie de 18 heures maximum, Withings arrive à presque un mois complet d’autonomie. Alors certes, l’Apple Watch Series 5 offre beaucoup plus de fonctionnalité mais beaucoup de personnes renonceront à ces extras pour ne pas avoir à recharger leur montre chaque nuit.

Conclusion

La montre Withings Steel HR Sport s’appuie sur tout ce que nous aimions des modèles précédents de la marque. Vous avez toujours ce très joli look, une autonomie incroyable pour une smartwatch connectée et l’excellente application Health Mate. L’ajout du GPS et du VO2 Max complètent ce modèle pour satisfaire les athlètes qui recherchent un bon tracker orienté running avec un capteur optique puissant en plus pour la fréquence cardiaque. Les fonctions liées au smartphone sont peu nombreuses à côté des autres montres connectée actuelles mais c’est le prix à payer pour bénéficier d’un affichage analogique.

On aime :

  • Beau cadran analogique
  • GPS connecté
  • Bon capteur cardiaque

On aime moins :

  • Le petit écran limite la lisibilité des notifs
  • Des données plus précises sur la forme physique seraient un plus

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *