Vidéoprojecteur Anker Nebula Cosmos

Avec sa forme ovale accrocheuse et son image lumineuse, le Anker Nebula Cosmos 1080p est un vidéoprojecteur honorable parmi les projecteurs portables de divertissement à domicile.

Caractéristiques

  • Type de moteur : DLP
  • Luminosité nominale : 900 ANSI lumens
  • Résolution native : 1920 par 1080 pixels
  • Résolution maximale : 3840 par 2160 pixels 60Hz
  • Entrées et interfaces : Wi-Fi, entrée haut-parleur Bluetooth, HDMI 2.0
  • Garantie : 1 an

Peu de vidéoprojecteurs partagent la forme ovale plate du Anker Nebula Cosmos D2140 1080p. Le seul autre que nous ayons vu est le Anker Nebula Cosmos Max 4K. Au lieu de cela, la plupart des vidéoprojecteurs portables de salle à salle obtiennent l’espace supplémentaire pour les systèmes audio robustes qui définissent en partie la catégorie en ajoutant une hauteur supplémentaire. Dans la plupart des cas, cela leur donne une forme presque cubique comme avec le Miroir M1200S et l’Epson EpiqVision Mini EF12.

Les deux modèles d’Anker prouvent que le fait de rendre le vidéoprojecteur plus large plutôt que plus haut, et d’arrondir les coins pour obtenir une forme ovale, fonctionne tout aussi bien. Le Cosmos à 799,99 euros est également un peu plus léger que son concurrent le plus direct. Et même s’il n’offre pas suffisamment d’avantages pour remplacer l’EF12 comme meilleur choix.

Facile à installer, facile à déplacer

Le Cosmos est construit autour d’une puce DLP de 1920 x 1080 pixels et d’une source lumineuse LED d’une autonomie de 30000 heures en mode d’alimentation standard. Il est aussi doté d’Android TV 9 entièrement intégré. Il faut répéter le processus d’appairage de la télécommande plusieurs fois avant qu’elle ne s’apparie mais la configuration d’Android TV est standard, offrant le Wi-Fi comme seul choix pour se connecter à votre réseau.

retroprojecteur Anker Nebula Cosmos

Comme de nombreux projecteurs Android TV, le Cosmos tente de compenser l’absence d’une application Netflix compatible avec Android TV par une application Netflix téléchargeable conçue pour les appareils mobiles à écran tactile. Pour l’utiliser, vous devez l’installer sur votre téléphone, vous connecter au Cosmos par Bluetooth et utiliser l’écran du téléphone pour contrôler le projecteur. Lors des tests, l’application est assez maladroite à utiliser mais le streaming fonctionne sans problème.

Par définition, les vidéoprojecteurs portables doivent être faciles à déplacer, y compris dans le jardin pour une soirée cinéma. Ils doivent aussi offrir un son suffisamment bon pour que vous n’ayez pas besoin de transporter un système de sonorisation avec eux ; et ils doivent être faciles à installer. Le Cosmos répond à tous ces critères. Sa forme ovale plate utilise le diamètre le plus long pour la largeur et le plus court pour la profondeur. Il est facile de le soulever d’une seule main.

L’installation physique est typique de cette catégorie. Positionnez le Cosmos, branchez le cordon d’alimentation et, en option, connectez les sources vidéo à l’un ou aux deux ports HDMI. Ensuite, allumez-le et ajustez la taille de l’image si nécessaire en déplaçant le projecteur. Vous pouvez aussi utiliser le zoom numérique mais il est préférable de l’éviter comme pour tout vidéoprojecteur car il diminue la luminosité et peut introduire des artefacts. Il n’y a pas de zoom optique. La mise au point automatique, que vous pouvez lancer en appuyant sur un seul bouton de la télécommande, donne l’image la plus nette possible à chaque fois.

L’audio, qui propose le Dolby Digital Plus, offre un volume suffisant pour remplir une grande salle familiale, avec une qualité tout à fait utilisable. Mais vous pouvez aussi vous connecter à un système audio externe via le seul port HDMI avec prise en charge ARC ou la sortie audio optique S/PDIF. Le projecteur lui-même peut servir de haut-parleur pour d’autres appareils Bluetooth.

Des couleurs précises pour les films et les jeux

Le Cosmos propose trois modes d’image prédéfinis. Tous offrent une précision des couleurs essentiellement identique à pleine saturation et beaucoup de personnes considéreront que chacun d’entre eux est acceptable pour un visionnage occasionnel. Cependant, les modes Standard et Movie se distinguent par la cartographie des tons. Le mode Vidéo éclaircit les scènes sombres et les zones sombres des scènes claires, pour offrir de meilleurs détails dans les ombres et offre une meilleure précision des couleurs dans les tons moyens.

videoprojecteur Anker Nebula Cosmos

Le mode jeu est similaire au mode standard en ce qui concerne la cartographie des tons mais tel que testé, il désactive le traitement vidéo pour la correction de la distorsion trapézoïdale et le zoom numérique afin de réduire le temps de latence. Anker indique que le nouveau firmware propose désormais deux réglages pour le mode Jeu, dont l’un ne désactive pas la correction de la distorsion trapézoïdale et présente vraisemblablement un temps de latence plus long. Les joueurs devront choisir entre les meilleurs détails des ombres du mode Vidéo et le délai plus court du mode Jeu.

Lors des tests formels de la gamme dynamique standard (SDR), on remarque que certaines couleurs comme les rouges et les oranges étaient un peu fausses dans des scènes bien connues, mais elles ne sont jamais sorties du cadre du réalisme. Plus important encore, on ne remarque pas de problèmes sérieux dans des matériaux inconnus. Un œil exercé pourrait remarquer un léger décalage bleu mais la plupart des utilisateurs ne trouvent pas les décalages bleus mineurs gênants. Les scènes sombres ont perdu un peu du détail des ombres mais en ont conservé assez pour qu’il soit facile de voir ce qui se passe dans la scène.

Le Cosmos prend en charge l’entrée 4K (3840 par 2160 pixels), qu’il down-convertit à sa résolution native de 1080p et il prend en charge le HDR. Cependant, comme la plupart des vidéoprojecteurs pas chers, il ne gère pas bien le HDR. Plus précisément, il reconnait l’entrée comme HDR10 sans problème mais il lui manque une fonction souvent appelée Luminosité HDR qui est nécessaire parce que la norme HDR10 permet au meilleur réglage de varier d’un film ou d’une source vidéo à l’autre. Le résultat pour les films affiche un effet d’assombrissement général, même dans les scènes lumineuses et une perte sévère des détails des ombres. Ainsi, comme c’est le cas pour de nombreux modèles bon marché qui revendiquent le support HDR, vous voudrez probablement rester avec une entrée SDR lorsque cela est possible.

Le Cosmos prend en charge la 3D avec des lunettes DLP-Link et uniquement pour les formats haut-bas et côte à côte. Notez que vous devez passer manuellement du mode 2D au mode 3D. L’image est beaucoup plus lumineuse par rapport aux modes 2D que pour la plupart des projecteurs, ce qui la rendait tout à fait regardable à la même taille d’image que celle utilisée pour le mode 2D.

Du côté positif, il n’y a pratiquement pas d’artefacts arc-en-ciel (flashs rouge-vert-bleu). Vous pouvez le tester par vous-même car Anker accepte les retours dans les 30 jours suivant l’achat, quelle que soit la raison. Cependant, vous devrez payer les frais de retour.

La luminosité de la Cosmos est de 900 lumens ANSI. La luminosité est proche de ce qu’on peut attendre d’environ 500 lumens. Pour les contenus SDR, la luminosité était suffisante pour éclairer un écran de 90 pouces à gain 1.0 dans une pièce sombre. C’est regardable dans ces circonstances mais un peu délavé dans les faibles niveaux de lumière ambiante. En utilisant un écran de 80 pouces dans un salon familiale, l’image est suffisamment lumineuse pour résister à une lumière ambiante faible à modérée la nuit et regardable mais délavée avec la lumière du jour passant par les fenêtres.

Un petit vidéoprojecteur qui n’est pas un poids plume

vidéoprojecteur Anker Nebula Cosmos

Si vous envisagez d’acheter le Cosmos, n’oubliez pas de le comparer avec le Miroir M1200S et l’Epson EF12. Les applications du M1200S ne sont pas à la hauteur des équivalents Android TV mais le vidéoprojecteur offre une qualité d’image légèrement supérieure à celle du Cosmos. L’EF12 basé sur Android TV n’offre pas de support 3D mais il est plus lumineux que le Cosmos et offre une meilleure précision des couleurs.

Si vous recherchez une luminosité encore plus élevée, pensez à l’Epson EF-100 qui offre une résolution native de seulement 1280 par 800 pixels, mais qui est évalué à 2000 lumens. Et si vous prévoyez d’installer des films dans le jardin plus qu’occasionnellement, ou si vous voulez un appareil portable que vous pouvez également emmener en camping, vous pouvez envisager le BenQ GS50 qui offre une résistance à l’eau et aux chutes.

Cela dit, le Anker Nebula Cosmos est le projecteur le plus léger de ce groupe, ce qui peut être un avantage clé si vous prévoyez de le déplacer souvent. Il offre aussi une qualité d’image plus qu’acceptable, Android TV, une application Netflix, la prise en charge de la 3D et un système sonore tout à fait correct. Tout cela s’additionne facilement pour en faire une valeur sûre dans le petit monde des projecteurs portables.

Laisser un commentaire