Comment bien porter des geta, les sandales japonaises

Connaissez-vous la véritable technique japonaise pour porter les sandales traditionnelles du pays du soleil levant ?

L’été au Japon est la saison des festivals, ce qui signifie qu’il est temps d’enfiler votre yukata préféré, de passer une ceinture obi autour de votre taille et de glisser vos pieds dans une paire de sandales geta traditionnelles japonaises. S’il s’agit de votre premier festival matsuri, vous aurez peut-être aussi quelques sparadraps avec vous pour faire face aux ampoules qu’entraîne le port de sandales en bois rigide sur vos pieds. Mais il existe un moyen d’éviter complètement la douleur et que vous soyez un novice ou un festivalier expérimenté, ces conseils, qui proviennent directement des artisans japonais respectés de la geta, vous donneront envie de porter ces chaussures encore et encore !

Si vous avez l’habitude de porter des tongs, vous porterez des geta de la même manière avec vos pieds enfoncés dans le haut de la chaussure et la partie centrale de la lanière bien calée entre vos orteils. Cependant, cette façon de faire n’est pas bonne lorsqu’il s’agit de porter des sandales japonaises traditionnelles.

porter sandales japonaises

Vous devez au contraire repousser un peu vos pieds et laisser un espace entre la lanière et la peau de contact entre vos orteils. Dans l’idéal, cet espace doit être juste assez large pour que le bout de votre petit doigt puisse y passer. Le milieu de la lanière doit aussi rester relevé et ne pas être plié ou tordu afin que le matériau ne touche pas le dessus de votre pied. Cela peut sembler contre-intuitif de porter les chaussures de cette façon mais en réalité, cela pousse votre talon de deux à trois centimètres hors de l’arrière de la sandale, ce qui aide à l’équilibre et facilite la marche.

La prochaine fois que vous essayerez une paire de geta, il faudra choisir une taille plus petite que celle à laquelle vous êtes habitué, de sorte que votre talon pende à l’arrière et que la sangle du milieu soit toujours entre vos orteils.

Pour éviter toute douleur à l’arrière du pied, vous devez marcher de la pointe du pied au talon plutôt que du talon à la pointe du pied. Si elle est bien portée, la pièce de bois avant sous la chaussure apparaîtra plus usée que la pièce arrière avec le temps. Pour aider, plutôt que de « porter » les geta, on conseille aux gens de penser qu’ils les « pincent ». Bien que cela ressemble au type de conseil mystique et sage qu’un étudiant recevrait d’un maître lors de l’apprentissage d’un art martial, cela a en fait du sens et est beaucoup plus facile à faire qu’il n’y paraît. La restriction du yukata raccourcissant naturellement votre démarche lorsque vous marchez, il n’est pas difficile de pincer et de « ramasser » la sandale geta avec vos orteils tout en traînant les pieds, glissant gracieusement des orteils aux talons.

Si ce nouveau style de marche peut sembler étrange au début, ces conseils et techniques utilisés par les porteurs de geta au Japon depuis des siècles sont conçus pour éviter les douleurs aux pieds, ce qui nous laisse plus d’énergie pour profiter des feux d’artifice et des stands de festival. Essayez-le la prochaine fois que vous vous rendrez à un festival d’été au pays des cerisiers en fleur !

Laisser un commentaire